Le nouveau visage d’Internet en 2014

Internet s’apprête à connaître un des plus gros changements qu’il ait connu ces dernières années. En effet, nous devrions voir arriver de nombreux nouveaux gTLD, près de 2000 pour être précis, dès 2014. Cela présente-t-il un réel intérêt et nos habitudes seront-elles bouleversées ?

new-gTLD

Le point sur les nouvelles extensions

Il y a quelques temps, l’ICANN (autorité en charge de la régulation des noms de domaines à l’international) a ouvert les candidatures pour ces nouvelles extensions. De nombreux dossiers ont été déposés, et finalement, ce sont près de 2000 extensions qui ont été validées et qui viendront alors côtoyer nos habituels .com, .net, .org, …

On peut les regrouper en plusieurs catégories:

  • Des extensions de marques: .google, .apple, .amazon, …
  • Des extensions de communautés: .archi, .immo, …
  • Des extensions géographiques: .paris, .nyc, …
  • Et enfin, les plus intéressantes: des extensions génériques comme .blog, .music, .app, .mail, .cloud, .web, …

Le changement, c’est peut-être pas maintenant

On peut se demander si toutes ces nouvelles extensions ont réellement un intérêt. Croisez quelqu’un dans la rue, donnez lui l’adresse de votre site web, et avec un peu de chance s’il s’en souvient en rentrant chez lui, il aura certainement le réflexe de taper lenomdontilsesouvient.com. Maintenant, si on se projette en 2014 avec la même situation, que va-t-il devoir taper dans sa barre d’adresse s’il a un doute ? nomdusite.com, nomdusite.blog, nomdusite.web, nomdusite.site ou nomdusite.website ?

Quel intérêt ?

Mais alors, quel intérêt d’avoir créé toutes ces nouvelles extensions ? Pour moi, certaines valent clairement la peine mais introduire tant de nouvelles extensions en si peu de temps n’a guère de sens. Si ce n’est remplir les caisses, car oui, ce sera certainement l’effet que cela aura. Un peu comme les noms de domaines avec accents.

Combien ont dû payer les entreprises qui ont droit à leur propre extension comme .google ?

Combien d’entreprises vont se sentir obligé d’acheter tous les nouveaux noms de domaine contenant leur marque ? Ça aura encore plus d’importance si on considère que l’utilisateur ne retiendra pas votre extension, et qu’il en testera une au hasard. Autant mettre toutes les chances de son côté (i.e. acheter toutes les extensions) pour être sûr qu’il arrive bien chez nous et pas chez un concurrent. Avant, si une entreprise pouvait se contenter d’acheter entreprise.com, entreprise.net et entreprise.be, il faudra maintenant penser à entreprise.mail, entreprise.email, entreprise.site, entreprise.mobile, … Des frais en plus pour les entreprises, de l’argent en plus dans les caisses de l’ICANN.

Moi, ce que je me demande, c’est par où va-t-on accéder à Gmail dans deux ans ? Toujours gmail.com, ou mail.google, ou google.mail, mail.gmail ?
Toutes ces nouvelles extensions risquent de modifier la façon dont les sites web et le contenu seront structurés. Mais combien de temps faudra-t-il pour en faire une habitude ?

Bref, si vous êtes impatient, vous pouvez déjà pré-réserver vos nouveaux domaines chez la plupart des registrars.

Et vous, que pensez-vous de toutes ces nouvelles extensions ?

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmailfacebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire.